LUNDI 5 AVRIL 2010 : HOW BEAUTIFULL DE BENJAMIN DURKHAN

How Beautiful est une expérience visuelle et sonore centrée sur l’image d’un corps en mouvement. Au commencement, ce corps est foetus, enveloppe repliée sur elle-même. Lentement, il commence à se mouvoir, à franchir, une par une, les postures qui vont l’amener à la verticalité et à la pleine possession de son humanité. Ce parcours est scandé d’images qui nous viennent de l’iconographie chrétienne, de Caravage, de Michel-Ange mais aussi de Francis Bacon. On comprend au fur et à mesure que cette parabole de l’humanité est aussi une réflexion sur la beauté, une ode à soi-même que l’artiste, Narcisse d’aujourd’hui, n’hésite pas à exaspérer avec des images qui font de lui une figure, mi-homme, mi-animal, mi-corps, mi-icône. Mais le temps de la beauté semble s’achever dans la dernière image proposée: d’un épais brouillard surgit l’homme contemporain avec les attributs d’une beauté désormais inhumaine. Il se promène seul, et sa lamentation déchirante nous rappelle combien la quête de la beauté peut-être vaine et sans issue.

Publicités

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans SOIRÉE PASSÉE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s