VENDREDI 23 AVRIL, 21h LABORATOIRE D’ÉLECTRO-POÉSIE ACOUMA(N)TIQUE : PNEUMATIKOS

Dernière de ce projet autour de la renconte entre musique et poésie performée.(ici)

« Nous voici à l’arrivée de la poétique mutation. Les unions entre l’organique et la machine. Le silice et le carbone. Lorsque l’aspect vegetatif, minéral, animal ne suffisent plus.  L’homme laisse rentrer le double machinal électropneumatique. Fournir tous les moyens pour trouver des signifiants nouveaux. Les rapports organiques entre les syllabes et les organes du corps. Pour en faire les poèmes qui seraient venus. Poétique plus que politique, le combat contre le trop de sens, pour l’au-delà d’un en -deçà: hors sens. La poésie fera exploser le fixe. » Martin Bakero

Publicités

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans SOIRÉE PASSÉE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s