La culture, et son ministère

C’est un ensemble de mécanisme de captation et de régulation des pouvoirs de réseau par la concentration et la dispersion. Il s’appuie sur la manipulation des gens à partir du sentiment d’être à l’intérieur ou/et à l’extérieur des cercles autorisés, et de toutes façons, toujours subsumé par un réseau plus large. Tout y est réduit à des conflits de jalousie sur « qui en est » et « qui n’en est pas », avec des personnes qui centralisent ça, à la fois acteurs et observateurs, ayant, pour des raisons institutionnelles, un pouvoir qui ne se discute pas, soit parce qu’ils sont élus soit parce qu’ils sont dans des lieux de pouvoir, nommé par des élus, par exemple, ou faisant partie de l’endroit où les décisions politiques et financières se prennent. Les autres sont dans une position de subordination, mais on leur fait croire que leur position autonome vaut pour du pouvoir. Cela tient dans le pouvoir et la main de celui qui décrète et décrit en même temps : confusion de l’être et de l’avoir ; ceux qui dans ce système ont le pouvoir distinguent la fiction de la vérité.

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans Conversations. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s