Elements de discussions autour de soirées ‘participatives’

EMBODYMENT / PRISE DE CORPS /
VOYEZ COMME ON ENTRE DANS LA DANSE ENTREZ DANS LA DANSE
La participation de chacun est requise pour des choses qui n’ont pas besoin d’une habileté technique, dans un système d’inventivité restreint. C’est une participation disséminée parce que tout le monde est agent, et où certains sont agents à plusieurs niveaux, c’est la seule chose qui les distingue .
//
Embodyment
L’incarnation sans son sens théologique. Ce n’est pas l’incorporation mais le fait que ça prend une existence par le corps. Incarnation, personification…
//
Prise de corps
Ne pas décréter comment ça va se passer. Décrire simplement ce qui va se passer.
Attention à l’artification..
Le problème c’est que l’envie de jouer ne se décrète pas, pour ça on doit mettre en mouvement tout un déjà-là du jeu, un déjà-là encombrant qui devient presque un alibi pour quelque chose qui est le fait d’enjoindre chacun a jouer, ce qui est profondément contradictoire…donc qu’est ce que serait une vrai invite à jouer ? Qu’est-ce que créer la possibilité d’avoir envie de jouer ? 
Si on essaie d’entrer en contact avec sa propre enfance c’est aussi pour avoir la possibilité d’en fuir, pas pour une échappée consolatrice, mais partir sur ce qui est là et qui empêche de jouer…le tapis volant sera toujours le tapis du salon…si on vous dit après tout un rituel pénible ‘bon maintenant on va jouer’, on aura peut être envie de ne pas jouer…et on s’aperçoit à ce moment que les capacités ludiques sont de peu de secours face à des injonctions à jouer. On confond ça avec le fait d’avoir besoin de règles pour jouer. Personne ne peut dire de l’extérieur ‘on dirait qu’on serait’….ça ne peut pas venir de l’extérieur…
« Voyez comme on danse entrez dans la danse », comme dans la contine.
Dans ‘l’artification’ la prise en charge de la danse par tout le corps social comme acteur dans le fantasme du carnaval  exprime une dimension de rééquilibrage social pour que la société revienne en place après. Cette dimension est-elle la seule, surement pas, mais cette mise en avant est une des conséquences des procédures d’artification, petite monnaie de ces opérations, résidus.
Quelle est la part de jeu qu’on joue soi même la dedans : est ce qu’on ne fait pas le jeu de ça en ne réfléchissant pas, résultat d’une sorte de paresse dangereuse ?
 
//
Ce qui manque à certain qui ont des bonnes idées c’est une bonne description du monde dans lequel ils sont, pas seulement d’avoir vécu des choses ou de connaitre mais d’avoir une bonne description.
Pouchkine : Mes amis je ne veux pas mourir je veux vivre pour penser et souffrir.

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans Conversations, Penser à ce qu'on fait. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s