ON DIRAIT…CAGE (O1/12/12) : éléments de conversations

Eléments de conversations en préparation de la soirée du Samedi 1er Décembre 2012, ON DIRAIT…CAGE.
.
D’abord revenons à notre idée : proposer une règle du jeu. Pour essayer de répondre à la question : qu’est ce que jouer Cage avec un auditoire ?
 
Qu’est ce que c’est que faire du Cage avec un auditoire ?
La façon dont il l’ a fait à son époque est une chose – ce qui est embarrassant avec lui c’est que ses pièces pour piano préparé, les ‘songs’ etc. se trouvent chez les grands éditeurs de musique qui en ont les droits et qu’en même temps on fait comme s’il était toujours là, or il est mort, il n’est plus là pour être le garant de ‘l’avangardicité’ et des signes qui se sont accumulés sur lui, le pauvre-, et pour essayer de lui rendre du mordant il faut continuer à se poser les questions qu’il se posait : pour des gens qui jouent qu’est ce que jouer ça, comme faire se nouer sa culture pratique d’instrumentiste, digitale si on peut dire, musicale, avec ce type d’écriture, de geste et de compréhension de ce qu’est le temps de l’œuvre et le temps de l’écoute?
 
Un instrumentiste de Cage n’est il pas obligé de se poser la question de la connexion entre temps de l’œuvre et temps de l’exécution – également une question formulée par Stockhausen (qui avait intitulé un article sur une de ses oeuvres ‘Comment le temps passe ?’) ? Quelle est la différence entre comment le temps passe dans la journée et dans l’œuvre ? Est-on vraiment là pour passer le temps ?
 
Alors: 
Qu’est ce que ça veut dire être le coauteur de l’oeuvre ? Comment ça peut se passer, comment j’interviens , comment je propose aux autres d’intervenir? Si on ne répond pas à ca ça restera un exercice scolaire qui consiste à dire ‘écoutez les enfants maintenant on va s’amuser vous allez disposer vos gomettes comme vous voulez, contrairement à d’habitude’. Et si les animateurs disent qu’il faut rire et que c’est pas drôle qu’est ce que les enfants font ?
Attention de ne pas jouer Cage en disant aussi à quel point c’est se poser toutes sortes de question si on le joue comme on jouerait n’importe quelle pièce de musique devant des gens à qui ont dit de participer!
Jouer Cage est-ce pouvoir dire qu’on va être libre de toute contrainte culturelle…? Peut-on seulement le décréter?
On ne peut pas obliger à s’émanciper, ça ne se déclare pas uniquement par le jeu et l’instauration de quelque chose de ludique, ça doit aussi passer par le fait qu’on a réellement l’occasion de s’interroger. Et qu’est ce que ça veut dire pratiquement devant du Cage ?
 
Qu’est ce que penser avec ses oreilles et son corps tout entier ?
 Il y a des attraits et des attractions qui sont pris dans un système très contraint -la salle de concert, la fête, la soirée..- et il y a aussi la possibilité de faire un système nouveau par bricolages à partir de ce qui existe et par construction de nouvelles possibilités d’être un corps qui écoute, qui fait. On peut jouer sur un type de partage du sensible pas précontraint par des règles jamais interrogées, qui parce qu’elles ne le sont jamais sont prises pour naturelles, ce qu’elles ne sont pas : amusons nous avec les conventions, rendons ça à Cage, jouons car il y a peu de chances qu’avec nos faibles moyens on puisse inventer de nouvelles conventions, mais, comme les enfants, jouons.
 
 
Prenons le donc à l’envers : commencer par le programme. Et après poser la question : qu’est ce que jouer, faire du Cage, écouter Cage et quelles conditions on peut créer pour que ce ne soit pas simplement acquiescer muettement et passivement à l’accumulation des marques culturelles sur son nom ? Quelles est la part de commun qu’il y a entre ceux qui font et ceux qui écoutent et voient ? Qu’est ce que commun ? Qu’est ce qu’on partage ? : un moment, des gestes ? Qu’est ce que c’est que ces gestes ? Où est la place de celui qui écoute et voit par rapport à ça ? Est ce une réponse physique, en paroles, en gestes sonores, se lever, partir ?

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans A venir, Conversations, Evénements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ON DIRAIT…CAGE (O1/12/12) : éléments de conversations

  1. Ping : ON DIRAIT…CAGE, Samedi 1er Décembre 2012 | Infact Paris / La Société De Curiosités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s