David Fenech : Recording now

******************************

Next : Jeudi 22 Octobre : Fenech/berrocal/ghedalia

******************************

AVRIL – DECEMBRE 2009

(Réserver à : lasocietedecuriosites@gmail.com)

******************************

Dans le cadre d’une série de rencontres à la Société de Curiosités, le musicien David Fenech vous invite à des sessions d’enregistrement public. Ses invités seront des musiciens ( Ghédalia Tazartès, Jac Berrocal, Sebastien Roux, Dominique Grimaud) , un poète (Toog) et un cinéaste.
Tout sera enregistré, systématiquement.
Un concert sous l’empire de la session d’enregistrement studio, un enregistrement studio en ‘jeu public’.

******************************

DAVID FENECH est un musicien parisien , guitariste, chanteur, improvisateur. Il a enregistré et joué avec des musiciens aussi divers que Felix Kubin, Jad Fair, Tom Cora, Andrea Parkins, Steve Arguelles, James Plotkin, Gino Robair, Ramona Cordova, Shugo Tokumaru, Ghedalia Tazartes, Klimperei, Ergo Phizmiz et de nombreux autres musiciens. Récemment, il a sorti l’album Polochon Battle (sur le label inPolysons), travaillé à l’IRCAM, interviewé Robert Wyatt, composé des musiques pour le théatre et pour le cinéma, construit de petits robots musicaux, enregistré un horspiel pour Radio France… il prépare actuellement son troisième album solo.
———————————————————-
VENDREDI 24 AVRIL 2009
DAVID FENECH INVITE TOOG

Pour le premier volet de cette série, David Fenech invite Gilles Weinzaepflen, poête et musicien (sous le pseudonyme de Toog). Ils présenteront un travail inédit autour des textes de Gilles, avec des musiques de David.

TOOG est un musicien pop décalé, à l’univers complexe et attachant. Un orfèvre singulier, découvert par Momus et signé sur son label Grand Magistery, qui a joué plus de 150 concerts dans le monde entier (il a tourné avec Montag, Kahimi Karie, The Magnetic Fields) … Il a enregistré avec Asia Argento, Etienne Jaumet (Zombie Zombie, The Married Monk) et Kumi (The Konki Duet), produit le disque de son oiseau bicheno (avec Felix Kubin, O.Lamm, etc), composé une musique originale chaque semaine pour la Zone de Libre Echange (l’émission de France Culture), réalisé un film sur Jean Jacques Perrey (« Prélude au sommeil » , avec des interviews exclusives de Michel Gondry, Angelo Badalamenti, Air, etc), composé la bande son d’un livre et d’une pièce de théatre… et publié ses textes dans de nombreuses revues de poésie. Il prépare actuellement un court métrage « Le Piano Préparé » , ainsi qu’un album (« Goto » , à paraître sur le label allemand Karaoke Kalk).
« Imaginez un descendant des grands maîtres de la musique française que sont Erik Satie et Serge Gainsbourg, qui joue ses compositions avec des baguettes chinoises et des instruments jouets … alors voilà la musique de Toog » (BBC Choice Scotland, UK)
———————————————————
VENDREDI 29 MAI 2009.
DAVID FENECH INVITE SEBASTIEN ROUX

Après leur premier concert au plateau l’an dernier (dans une cage en plexiglas, au casque), revoici le duo entre un guitariste (David Fenech) et sa plus belle boite d’effet (Sebastien Roux et son ordinateur). On entendra peut être une jungle sonore et mystérieuse sortir d’une simple guitare détournée…

SEBASTIEN ROUX est guitariste dans divers groupes de rock avant d’entamer une carrière de compositeur de musique électronique qu’il déploie tous azimuts : disques (sur les labels new-yorkais apestaartje, 12k et Carpark, ou encore pour n-rec, Optical Sound, Room40, Tiramizu, Brocoli), concerts, pièces de musiques concrètes, improvisation (avec Vincent Epplay), performances audiovisuelles, musique pour la danse (il a signé la conception sonore du récent  Faune(s) d’Olivier Dubois, créé au Festival d’Avignon en 2008) ou pour le cinéma, art radiophonique (en 2005, il est lauréat du concours d’art radiophonique de La Muse en Circuit), ciné-concerts (du MAC/VAL à la Fondation Cartier), installations… Parallèlement, il travaille à l’Ircam et comme assistant du compositeur de Georges Aperghis. Sébastien Roux est compositeur en résidence à La Muse En Circuit en 2009 et, pour la saison 2009-2010, au studio Césaré (Reims).

———————————————————-
VENDREDI 12 JUIN 2009.
DAVID FENECH INVITE DOMINIQUE GRIMAUD + DOM LABREUIL

Un duo de guitares électriques. David Fenech est né juste après 68 (physiquement) et Dominique Grimaud aussi (musicalement). Ils seront rejoints par un ami commun, Dom Labreuil, vidéaste, qui présentera ses courtes videos et proposera un film muet inédit pour qu’ils en interprètent la bande son.

DOMINIQUE GRIMAUD par sa pratique oblique de la guitare (Fender Stratocaster, guitare entière ou simple manche, National Steel, voire mandoline-banjo ou épinette des Vosges), des synthétiseurs analogiques (Moog, Synthi AKS), de l’échantilloneur (Prophet 2000), du saxophone et de disques microsillons, se situe depuis plus de 30 ans au confluent de nombreux courants des musiques innovatrices : free-jazz ou free-rock, expérimentation sonore, musiques électroniques ou improvisées, mais pour mieux les subvertir et créer son propre langage. Il ajoué dans Camizole, Vidéo-Aventures, avec Gilbert Artman (Lard Free, Catalogue, Urban Sax), le guitariste pataphysicien Cyril Lefebvre (Ukulele Club de Paris), Guigou Chenevier (Étron Fou Leloublan), Alain de Filippis, Jac Berrocal. Dans les années 90, Grimaud, toujours à contre-courant, ignore échantillonneurs et bits synthétiques et revisite de façon originale le blues du delta des années 1930, avec le quatuor mixte franco-américain Peach Cobbler (Sue Garner, Monique Alba, Rick Brown, « Georgia Peach » sur le label américain Ajax en 1995). Il monte des projets solistes novateurs, comme son installation visuelle et sonore « Slide », inspirée de nouveau par le blues, les musiques improvisées et la culture amérindienne. Dans cet îlot hors du temps, véritable aire de jeu d’enfant, il accueille des musiciens de passage : Dominique Répécaud, Guigou Chenevier, Fabrice Charles, Pascal Comelade, Michel Doneda … pour des improvisations chamaniques qui convoquent les éléments naturels (Cd sur le label nancéen Vandoeuvre en 1999 et nombreuses présentations publiques dans toute la France). Dominique Grimaud tourne également depuis plusieurs années avec les projets Les Quatre Directions et Rag-Time. Une version studio du projet concert Rag-Time est sortie en cd en 2003 sur le label In Poly Sons. Dominique Grimaud dirige la collection les Zut-O-Pistes, produite et distribuée par Muséa Gazul.

DOM LABREUIL réalise des films à partir de presque rien… il s’en dégage une poésie décalée. Son premier DVD sort en Avril 2009 , sur le label inPolysons. Il y met en images des musiques de Klimperei, Dominique Grimaud, Pascal Comelade, Faris Nourallah…

———————————————————-

JEUDI 22 OCTOBRE 2009
DAVID FENECH INVITE JAC BERROCAL + GHEDALIA TAZARTES

Compte rendu sur Fluxjazz

JAC BERROCAL est un trompettiste, chanteur et performeur incontournable, à la croisée du free jazz, du punk et de la poésie sonore. Son style à fleur de peau, à la fois tendre et violent est inimitable et imprévisible. Il a joué avec des musiciens exceptionnels.. la liste est longue. Parmis eux : Pascal Comelade, Jaki Liebezeit (Can), Sunny Murray, Jacques Thollot, James Chance, Nurse With Wound,  Daunik Lazro, Chris Cutler, Yvette Horner, Messagero Killer Boy (le groupe du cinéaste F.J Ossang), Aki Onda, Pierre Bastien, Lol Coxhill, Jeanne Moreau… Récemment, on l’a entendu sur le dernier disque de Christophe (« aimer ce que nous sommes », avec Isabelle Adjani) ou lors du dernier festival Sonic Protest avec Catalogue (en compagnie de Jean François Pauvros et Gilbert Altman). Il est aussi connu pour le fameux morceau « Rock and Roll Station » enregistré en compagnie du légendaire Vince Taylor.
http://www.myspace.com/jacquesberrocal

GHEDALIA TAZARTES est un chanteur, poète et auteur d’une musique concrète… en fait, on peut dire que c’est un orchestre à lui tout seul (sa voix se transforme en voix d’enfant , de femme, de viellard, de chamane). « Il assemble des éléments sonores de différentes natures. De la musique jouée avec de vrais instruments, par lui et, le cas échéant, des invités. De vraies chansons traditionnelles. De la poésie savante ou populaire. Différentes langues minoritaires ou majoritaires, utilisées pour leur place symbolique dans le grand jeu de la domination culturelle. Une langue inventée par lui, aussi, spécialement pour chanter, et cristallisant ce que toutes les langues oublient de dire. Et il replace ces créations sonores de l’homme dans leur contexte bruyant signifiant, dans le grand bruissement de l’univers des choses. Des sons témoignages, des sons d’atmosphères, des prélèvements dans l’environnement social et naturel. Mais il ne les transforme pas en «autre chose» comme il est banal de le faire aujourd’hui avec les nouvelles machines. Non, il conserve leur identité d’origine et en renforce la signification. Ce qui l’intéresse est bien ce qu’ont à dire ces objets sonores du monde qui nous entoure, monde matériel et immatériel, monde de l’échange marchand et non-marchand. Il les rend plus bavards, il les fait parler en les plongeant dans des agencements qui leur sont étrangers. Il coupe et monte des images sonores selon les techniques utilisées au cinéma et cette technique fait ressortir leur sens. » (Pierre Hemptine).
http://demosaurus.free.fr/demosaurus/ghedalia_tazartes/ghedalia_tazartes_interview.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s