Heaven 43

heaven-43flyer

Mardi 16 Décembre 2008
La Java
105 rue du fb du Temple, 75010, Paris.

cimg2570119h30 : Préambule : Eric Périer/Une Mademoiselle C
L’apéritif musical informé
« Musiques degrès 1 sur un script automatique des infos radiophoniques reçues dans son casque par Mademoiselle C, projeté sur écran géant pour ne rien perdre du monde perdu du dehors. »

pc16439020h30 : GREGORY BELLER/NORBERT GODON
La machine à verbe (memory section)
Projection d’un film généré en direct par la parole des spectateurs. Tandis qu’il parle, le spectateur voit alors ses propres mots se changer en apparitions, comme si le langage était habité par les thèmes de l’actualité et les images qui les incarnent.

LAURENT CHAMBERT (The Other Colors)/BERANGERE MAXIMIN/NICOLAS VERGER (Joyful Drunkenness)

Premier CONCERT DÉSOEUVRÉ
Digital music performance
Trois musiciens et performers pour une situation exceptionnelle, l’espace et le temps partagé.
Un show où le tuilage des interventions combinera trames chaudes et amples, dream pop bienveillante, colère synthétique et plaisir avoué.
Découvrez leur album respectif tout récemment sorti.
Bérangère Maximin, Tant que les heures passent / Tzadik Records
Laurent Chambert, 361 / The Other Colors / LAC Records
Nicolas Verger, Joyful Drunkenness / Sortie décembre 2009, Instant net

jeanairTHE DROPPER
Live set Radio Jean air
The Dropper vous propose une performance musicale influencée par la nostalgie des films, de la musique synthétique et des discours. Mélange subtil entre la littérature, le cinéma et la musique synthétique, Radio Jean air sert d’exutoire à la phobie de la musique formatée et diffusée sur les grands médias.
Perfomance exclusivement diffusée par des moyens de partages simples (lien zshare).

VERONIQUE MISSUD
Drone, projection
Petit film sur une bête en cage.

****************************************

Liens :

Greg Beller

Norbert Godon

Laurent Chambert (The Other Colors)

Berangère Maximin

Nicolas Verger (Joyful Drunkenness)

The Dropper

Les silences d’Orphée
« André Avril, Norbert Godon, Véronique Missud, Eric Périer des silences d’Orphée,,,
association artitistique d’instants croisés et d’humanités partagées, à la rencontre des démarches et des créations actuelles, interdisciplinaires et pluridisciplinaires, vous propose ce rendez-vous « pluri-sensoriel ». »

****************************************

bmaximincovertzadik1BERANGERE MAXIMIN
« Tant que les heures passent » (Tzadik)
‘Entre le mentor du label Tzadik et la jeune compositrice française, le courant musical est immédiatement passé, ce dont témoigne ce premier album Tant Que Les Heures Passent publié dans la collection Composer Series. De fait, l’ancienne élève de Denis Dufour au Conservatoire de Perpignan, qui a par ailleurs fait ses armes au sein de l’entité Motus, affiche sur ce disque une personnalité musicale affirmée, passant en revue un travail de composition déjà conséquent dans la durée plutôt qu’une copie de l’instant. Depuis son home-studio parisien, Bérangère Maximin peaufine sa musique avec une méticulosité et un sens de l’équilibre qui rudoie l’écoute. Elle va puiser au c¦ur des larges matières sonores qu’elles traitent un sens dynamique qui confère à ces pièces une motricité évidente, une vie propre serait-on même tenté de dire. Dès lors, les nuances se manifestent avec un sens de l’humour évident ou avec un goût de la trituration rythmique qui renvoie autant à des abstractions ethniques, aux musiques improvisées qu’à un sens de la composition électronique très Aphex Twinien. Bérangère Maximin aime le direct en studio. Et cela s’entend dans cette matière sonore fertile, manipulée avec un sens organique confondant gardant à la surprise de l’écoute tout son effet vrombissant.’ Laurent Catala, Octopus.
‘ Altogether a nourishing selection’. The Wire.

3612THE OTHER COLORS –LAURENT CHAMBERT
« 361 » (LAC records)
Laurent Chambert crée des volumes virtuels, des volumes en puissance qui n’ont ni masse ni poids. […] Le terme de volume débarrasse la sculpture de son préjugé ancien : l’encombrement. Le premier à le railler a été Marcel Duchamp avec sa Sculpture de voyage (1918). Etymologiquement, volumen signifie: feuilles manuscrites enroulées. Un livre donc, un feuilletage, un objet deplié, déployé. D’autre part, on parle de volume sonore, mais aussi celui d’un fleuve. Ce qu’il y a d’intéressant dans ces images, c’est qu’elles tendent à déborder l’attendu sculptural d’un solide. Un volume n’est pas obligatoirement un solide. Il peut être un flux. La première hypothèse que nous pourrions avancer serait celle-ci : construire des volumes dont la véritable matérialité, épaisseur ou profondeur consisterait en leur inscription dans un tissu urbain ou un réseau d’échanges. […] In Le cercle nautique de Pékin n°2, Frédéric Valabrègue, 1998.

_users_nicolasverger_pictures_photo_album-jd_pochette-21

JOYFUL DRUNKENNESS
Joyful Drunkenness (Instant Net)
Joyful Drunkenness est né début 2005 de la rencontre artistique et musicale entre Déborah Edorh, auteur interprète trop tôt disparue, et Nicolas Verger, compositeur et musicien. Le témoignage de la richesse de cette collaboration artistique est aujourd’hui gravé sur l’album « Joyful Drunkenness » (Instant Net).
Accompagné par OXO Factory, collectif de vidéastes performers Franco-Polonais, Nicolas Verger mène à présent ce projet dans un soucis de cohérence et de continuité par rapport aux thèmes abordés dans ces cinq pièces, mais aussi au gré de ses rêves sonores et de rencontres artistiques.

************************************************************************************************************************

Un commentaire pour Heaven 43

  1. missud dit :

    il manque une présentation de ma vidéo Drone ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s