Synchronisations de Websynradio

Les soirées SYNCHROS

Plusieurs soirées  Synchros– au rythme idéal d’une tous les deux mois –  seront proposées au cours de l’année 2010 à la Société de Curiosités.

Les soirées Synchros se couleront dans la même matrice que ce programme inaugural avec à chaque fois une forme de rencontre qui donnera lieu à une production inédite.

webSYNradio

webSYNradio est une radio de création intempestive qui diffuse en streaming 24/7 sur le site de la revue Droit de Cités.

La radio a pour nom webSYNradio, formé à partir de l’affixe grec SYN dont la traduction est  « ensemble ».
Chaque semaine un  artiste est invité  à se confronter aux matériaux sonores du fonds disponible sur UBU.com et à composer une playliste.

Cette playliste  est diffusée sous forme de rendez vous avec les auditeurs et les visiteurs de la revue Droits de Cités  selon un horaire et une fréquence de rediffusion choisis par l’artiste. Elle est également disponible en podcast.

Parmi les artistes participants : Amandine Casadamont, Ana Igluka, Andrea Parkins, Andreas Angelidakis, Angelo Plessas, Angelo Vermeulen, Anne-James Chaton, Annie Abrahams, Bérangère Maximin, Bianco-Valente,Bonnie Collura, Boris Achour, Carl Michael von Hausswolff, Carl Stone,Carole Benzaken, Caterina Davinio, Charles Pennequin, Chloe Piene,David Christoffel, David Goldenberg, David Medalla, Dominique Blais, Eric Périer, Erik Truffaz, Franck Scurti, Frédéric Sanchez, Guillaume Loizillon, Harvey Benge, Ignacio Uriarte, Isabelle Lartault, Jean Daviot, Jean Pierre Balpe, Jean-Michel Espitallier, Joel Hubaut, Laurent Chambert, Luca Francesconi, Marcelline Delbecq, Martha Rosler, Matthieu Laurette, Noël Akchoté, Olga Kisseleva, Olivier Bardin, Olivier Cadiot, Pascal Comelade,Philippe Beck, Philippe Rahm, Philippe Rahmy, Pia Dehne, Pierre Ménard, Richard Pinhas, Robert Stadler, Rodolphe Burger, Rubin Steiner, Salvatore Puglia, Samuel  Zarka, Seb Jarnot, Sandra Moussempès, Tania Mouraud,Terri Weifenbach, Valery Grancher, Zimoun & Leerraum [ ] …

Démarche éditoriale de la revue Droits de Cités et de webSYNradio

« Droit de Cités, journal de la vie intellectuelle en France, a pour ambition d’ouvrir un espace éditorial nouveau et original. Les analyses, réflexions et critiques y sont en relation directe avec les lieux, groupes, artistes et auteurs qui déplacent les lignes de l’art, de la littérature et de la pensée. Cette publication est animée par une volonté claire : donner accès à ce qui se fait d’important voire de majeur dans tous les domaines de la vie de l’esprit, à ce qui est souvent négligé en raison de l’appauvrissement du paysage médiatique.(…)

Ce journal est le produit de la collaboration d’artistes, de poètes, d’écrivains, de dramaturges, de critiques littéraires, de journalistes et d’universitaires. Il traite du théâtre, de l’art, du cinéma, de la littérature, de la musique, de la philosophie aussi, et d’autres choses encore. Il entend briser les sectorisations, les corporatismes, les barrières artificielles qui affectent si négativement la vie intellectuelle, mais également l’université et la société tout entière. (…) À l’asphyxie que provoquent les cloisonnements, les réflexes de défense, les chasses gardées, la protection de formes culturelles en voie de disparition, Droit de Cités oppose les respirations qui innovent, croisent les regards, s’ouvrent à l’extérieur, à l’inattendu, à l’étrangeté. Sortir ainsi des conventions et des convenances du présent, c’est être intempestif. »

(in revue Droits de Cités)

Les artistes participants au projet webSYNradio  s’inscrivent implicitement dans cette démarche.

Pour écouter webSYNradio

http://droitdecites.org/websynradio/

Pour toute information supplémentaire

merci de contacter

Dominique Balaÿ

contact@websynradio.fr

***************************************************************

SYNCHRO #1

Noël Akchoté / Jean Michel Espitallier

WebSYNradio // Société de Curiosités

25 février – à partir de 20h00

Synchro #1

Une première soirée à l’invitation de la Société de Curiosités pour découvrir le projet mené au sein de WebSYNradio, radio de création  activée par Dominique Balaÿ et atelier au long cours de la revue Droit de Cités.

Cette soirée accueille Noël Akchoté et Jean Michel Espitallier, pour un programme en 4 temps.

–        Diffusion et lecture chacun pour soi de l’entretien réalisé par Noël Akchoté et Dominique Balaÿ « Puissance de la musique. Des pratiques, un quotidien » (déjà diffusé à la SDC dans son intégralité le 29 décembre dernier et publié en trois épisodes dans Droit de Cités).

Des morceaux de la playliste constituée par Noël Akchoté seront proposés en écoute. ( 30-40 mns)

–        Présentation de la revue Droit de Cités par Samuel Zarka et Isabelle Barbéris, responsables du comité éditorial. (30-40 mns)

–        Duo et improvisations de Noël Akchoté et Jean Michel Espitallier, (guitare, voix et autres sonorités). (1h – 1h10)

–        Echange libre avec les artistes et écoute de la playliste de Jean Michel Espitallier . (ad lib)

Extrait de l’entretien  « Puissance de la musique. Des pratiques, un quotidien »

« Dominique Balay : Avec ce que tu dis de l’histoire de la musique, on a l’impression qu’elle  n’a pas encore été écrite, ou pour être plus précis que la puissance de la musique n’a pas encore été captée comme a pu l’être la puissance du cinéma par exemple ?  Pourtant que d’ouvrages, que d’enseignement, que d’écoles, … Peux-tu nous éclairer davantage là-dessus ?

Noel Akchoté : Un cinéaste sait parler d’un cadre, d’une lumière, historiquement, personnellement, politiquement, théoriquement. Un musicien ne parle pas tellement de micro, de table de mixage, de plan, de champ, dans les entretiens. Cela existe, beaucoup pourraient en parler mais cela ne semble pas une question. Je n’ai pas l’impression que la presse Jazz s’intéresse à Lester Bangs qui était un chroniqueur de jazz au départ et n’a jamais cessé de l’être toute sa courte vie. Ou que la presse rock aille chercher dans les pages de Mike Zwerin, Ben Sidran ou Leonard Feather. Souvent dans des entretiens, on cherche à me prouver que ma pratique horizontale et non verticale (en faisant des liens avant tout, peu importe la forme, les styles ou les champs), est « particulière », alors qu’elle me semble juste ce qu’il y a de plus normal. La spécialisation est devenue de plus en plus une exclusion au lieu d’être un approfondissement où l’on verrait que tellement de choses sont liées, ont la même origine, etc. … Le marché est toujours très idéologique : l’opposition, l’exclusion – le divorce est une force de vente. La raison en est simple, la musique a toujours été avant tout une plus value sociale, le fait d’appartenir et de s’y reconnaître, dans une génération, un groupe, etc. … »

Noël Akchoté

Noël Akchoté est un guitariste français né à Paris le 7 décembre 1968. Du jazz à l’improvisation, en passant par la chanson, le rock ou la variété, son parcours et ses pratiques permettent difficilement de lui attribuer un style précis, pas plus qu’une appartenance à un courant ou à un milieu musical spécifique.

C’est à 8 ans qu’il commence la guitare, puis il jouera et apprendra notamment avec Tal Farlow, Barney Wilen, Chet Baker, Philip Catherine, John Abercrombie.
Au début des années 1990, il s’éloigne du jazz pur pour s’intéresser davantage à une musique improvisée plus expérimentale. Il joue dans les groupes de Henri Texier, Louis Sclavis, Daniel Humair, Jacques Thollot, Sam Rivers mais également avec Derek Bailey, Eugene Chadbourne, Fred Frith, Evan Parker, Lol Coxhill, Tim Berne ou George Lewis et Trash Corporation. En 1991, il fonde l’Astrolab, laboratoire musical créé au début des « Instants chavirés » avec Thierry Madiot et en collaboration avec Benoit Delbecq et Daniel Beaussier qui se poursuivra jusqu’à fin 1994. En 1992, il reçoit le prix de composition du concours national de jazz de la Défense. En 1996, il rencontre Quentin Rollet aux Instants Chavirés à Montreuil et décident de monter ensemble le label Rectangle qui sera actif jusqu’en 2003 et publiera en tout une cinquantaine de disques.

+ sur :

Discographie et bibbliographie de Noël Akchoté sur wikipedia
Textes de Noël Akchoté dans la revue SKUG

La playliste de Noël Akchoté dans les programmes non déterminés de la société de curiosités

Jean Michel Espitallier

Poète inclassable, Jean-Michel Espitallier (né en 1957) joue sur plusieurs claviers et selon des modes opératoires constamment renouvelés. Listes, détournements, boucles rythmiques, répétitif, proses désaxées, faux théorèmes, propositions logico-absurdes, sophismes tordent le cou à la notion si galvaudée de poésie en inventant des formes neuves pour continuer de faire jouer tout le bizarre de la langue et d’en éprouver les limites. Entre rire jaune, tension comique, syllogismes vides et dérision, la poésie de Jean-Michel Espitallier, proche en cela de l’art contemporain, use de la plus radicale fantaisie pour faire voler en éclat et problématiser encore davantage, la notion de genre et de frontières esthétiques (donc éthiques…).
Cofondateur de la revue Java, coordinateur du dossier sur la « Nouvelle poésie française » au Magazine littéraire (mars 2001), il est l’auteur de plusieurs livres, dont le très controversé Pièces détachées : une anthologie de la poésie française aujourd’hui. Il travaille actuellement sur plusieurs projets multimédias.

Bibliographie :
Collabore ou a collaboré à plusieurs revue (Action poétique, Quaderno, Recueil, Digraphe, etc.), magazines (Primitifs, Magazine littéraire, etc.) et ouvrages collectifs ou anthologies (L’Art dégénéré, Al Dante, 1998 ; Noir sur Blanc, Fourbis, 1998 ; Le Siècle rebelle, Larousse, 1999).

• Ponts de frappe, Fourbis, 1995.
• Limite de manoeuvres, avec illustrations de T. Bastit Du sel & Couëdic Réunis, 1995
• Gasoil : prises de guerre, Flammarion, 2000.
• Pièces détachées : une anthologie de la poésie
française aujourd’hui
, Pocket, 2000.

+ sur :

wikipedia

Page Jean Michel Espitallier sur le site du CIPM

**********

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s