Brouillon(s) d’une reflexion sur la situation de concert

Notes, brouillons, en prémices au projet Société de Curiosités.

« Entrelacs – entrelac : Permutation des places comme ds l’opération du tissage où les éléments fixes et mobiles engendrent
Jeu de ce qui est en dessus en dessous
Motifs tressés
Palimpseste
Nœud borroméen
Concerts désoeuvrés ( blanchot) (la communauté inavouable)
Désoeuvrement
Totalité et fragments : Deleuze en parle à propos de proust où toute une série d’images ne sont pas des métaphores mais des exemples de fonctionnement de toute l’œuvre. Lutte contre la totalité organisée, et même comme l’idée de l’organisme, d’un tout constitué comme un organisme. Mélange entre l’énergie et l’harmonie que deleuze à vu dans proust.
Lutte contre la totalité et l’organicité. Contre la beauté animale une prolifération sur le modèle botanique, image des vases et des boites, qui ne peuvent communiquer entre elles que par une sorte de transversale. La totalité est un effet, le tout non organique que produit l’œuvre est une production et pas quelque chose postulé au départ.
Balzac n’a pas dit : je vais écrire la comédie humaine, elle s’est construite et le nom est venu. Tt comme la recherche du tps perdu…
Artaud : corps sans organe, contre l’organicité..pas de fonction.
Penser les choses sur la surface, contre les choses qui seraient en dessous, qui subsumeraient tout, ou en dessus. Il n’y a pas la peau les os les organes mais une grande peau construite comme un manteau d’harlequin, coutures, ajouintements…au lieu d’avoir une profondeur c’est tressé. Il n’y a pas un dessus un dessous, ou alors pas profond.
Idée du mince :ce peu profond ruisseau calomniait la mort (mallarmé) : peu profond
Transcendance ou profondeur relèvent de la même errance : il y a des choses en surface et c ça le plus important. Vue surplombante et choses profondes qui rendraient compte de ce qui se passe… : la vraie pensée à rapport à la rencontre, celle ci ne se fait ni ds les profondeurs ni sur les hauteurs. Pour arriver à penser il faut rencontrer l’ordinaire. Redécouverte pt etre scandaleuse de choses qui sont là, même encombrantes, mais nécéssité de savoir comment on peut penser les choses parce qu’on les rencontre. On est contraint de penser plutot qu’on utilise des facultés réglées par le haut.

Musiquer : qui fait de la musique à quel moment avec qui ? (gilbert rouget)
L’oeuvre est le résultat et l’action : l’œuvre produit et l’opération en train de se faire
Les dieux n’étant pas sur la terre nous somme conscients du délaissement
Les désoeuvrés
Structures spiralées
Les notes se rassemblent en constelations mais aucune ne vaut plus que l’autre
Ce qui se passe entre les fragments
Faire tourner les éléments comme dans « gerbe de trajet » (butor dans mobile, à propos des peintures de pollocK) (gerbes : visualisation des entrechocs des particules)
Communautés de désoeuvrés
-communauté qui conjure les formes sociales que les individus rempliraient par un ordre ds lequel ils se neutraliseraient
-que l’être ensemble ne se mette pas à constituer lui même une structure
barthes : veiller à ce que ça ne colle pas (pas de coalescence)
intermezzi (schumann) : pas des fragments en chaine mais ce qui se passe entre les fragments, ce qui se glisse entre (les choses qui poussent par le milieu) »

Eric Périer

(en discussion avec Rémi Roche et Laurent Chambert)

***

Un commentaire pour Brouillon(s) d’une reflexion sur la situation de concert

  1. Charp dit :

    L’art comme rencontre créatrice de la matière, de l’Autre, et de ce qui nous est de plus singulier, l’imagination libre, tel est un peu le chemin que je cherche, non à partir de la philosophie, mais du surréalisme.
    Avec cette complication que ce dernier fut sourd à la musique comme à tout art « public ».
    Très intéressantes réflexions, et démarche, en tout cas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s