Jeudi 15 Mai 2014 : Militantisme? Projection de « Qu’un sang impur, une histoire du mouvement antiraciste français », et débat

Pour des raisons indépendantes de notre volonté la projection de ce jeudi doit être reportée.
Toutes nos excuses, je serais à la salle pour accueillir ceux qui n’auraient pas vu ce message un boire un verre pour discuter de cela et d’autres choses.
eric p/La Société de curiosités

 
 
Première projection du film de JEAN MICHEL RIERA, qui prenant pour fil conducteur le parcours de Mouloud Aounit, ex président du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples, décédé en août 2012, dresse en filigrane un portrait complexe du militantisme politique depuis l’après guerre jusqu’à nos jours.
Ce film, constitué uniquement de témoignages, dure 104 minutes, vous pourrez vivre la projection à votre façon en restant devant ou bien en allant plus loin converser sur ce qu’il vous inspire. 

Il sera suivi d’une discussion avec des invités qui ont eu part à cette expérience :
Esther Benbassa, sénatrice EELV
Serge Malik, membre fondateur de SOS Racisme et auteur de « L’histoire secrète de SOS Racisme »
Pierre Mairat, avocat et co-président du Mrap
et Hamou Bouakkaz, ancien conseiller de la Ville de Paris qui officiera en régulateur.
/
L’entrée est sur donation libre, un petit bar, et la disposition décontractée de La Société de Curiosités.
Ouverture des portes à 19h45, film à 20h30.
/
Questions incidentes
Où est le lieu de la politique?
Surement plus à l’usine, ni dans un certain type de militance nostalgique et autoritariste, avec les militants qui savent et ceux qui ne savent pas.
La politique c’est répondre à ça : Où sont les faibles et qu’est ce que rendre de la force aux faibles? Qui est en position d’être faible ? Comment on arrive à parler des normes dans lesquelles on est ?
Ca peut partir du comportement interindividuel, avec le risque d’avoir une réflexion simplement morale.
La société n’est pas là pour nous soigner du fait que le pire est inéluctable, ce n’est pas un grand dispensaire, mais de quoi rendre chacun en position d’être celui qui raconte sa propre histoire au milieu du récit des autres, en tenant compte de la part de ce qui est déjà là, déjà dit, pré inscrit et puis ce qu’on est en mesure d’inscrire à son tour.
Comment devenir les interlocuteurs d’une grande conversation et pas simplement être les spectateurs vulnérables d’une discussion sans fin de ceux qui ne sont même pas les décideurs et qui en plus de nous le faire savoir nous désignent comme ne faisant pas partie de cette discussion?
La démocratie n’a jamais été une publicité des façons d’embobiner, c’est le fait de se poser à chaque moment la question : ‘qui parle et qui dit quoi, et surtout : qui peut parler, et à quelle place ?
e.p.
//
La Société de Curiosités
123 rue de Clignancourt 75018
Métro Simplon : astuce : vous sortez métro Simplon : entrez dans l’intermarché, traversez le de part en part, ressortez, le 123 est tout de suite à droite.

A propos ericperrier

Infact-Instant net est une organisation a-centrée passant parfois par moi.
Cet article a été publié dans Penser à ce qu'on fait. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s